Archives mensuelles : juin 2014

Le référencement naturel : conseils pratiques pour débuter

référencement naturelAvoir un Site web c’est bien mais avoir un site bien positionné sur les moteurs de recherche c’est mieux. Vous qui venez de créer votre site vitrine ou site e-commerce vous devez travailler ce que l’on appelle : le référencement naturel également appelé SEO (Search Engine Optimisation). Le but du référencement naturel est de figurer dans les 1er résultats des moteurs de recherches lié aux mots clés et plus particulièrement le moteur de recherche Google car il représente près de 95% des requêtes faites par les internautes.

Tout d’abord Google va procéder à l’exploration du site afin d’indexer des pages, cette exploration se fait par des robots il faut veiller à bien activer la fonction robot txt dans le CMS sinon notre site aura aucune chance d’être indexer même si notre référencement naturel est bien optimisé. Les robots vont explorer notre site pour enregistrer des informations sur des bases de données. Il vont analyser le contenu texte du site mais également les images, les vidéos. Nous verrons pas la suite l’importance de la balise alt pour les images. Ils est conseillé d’avoir des liens externes sur son site afin d’accélérer indexations de nos pages.

Plusieurs étapes sont importantes pour l’optimisation du référencement naturel :

Le choix des mots clés :

Cette étapes doit se travailler le plus tôt possible car lors de la conception de l’ergonomie du site il sera judicieux d’insérer des mots clés dans son menu cela aidera pour son référencement naturel. Les internautes ne font plus leur recherche sur un seul mot mais avec plusieurs mots c’est ce qu’on appelé : une longue traîne. Les résultats obtenu donne une réponse plus précise à ses requêtes. Google recherche à être le plus précis lors de ces résultats suite à une demande faite par un internaute c’est pour cela que les algorithmes changent afin de réponse au mieux à la demande des internautes.Il y aura moins de trafic sur une longue traîne mais un trafic plus qualifié et donc plus de chance de convertir son trafic si nous sommes un site e-commerce par exemple.

Structure les pages de son site :

Faire le choix d’un nom de domaine pertinent par rapport à son activité mais également par rapport à la concurrence si possible. Ce nom de domaine se retrouvera dans toutes les URL de l’ensemble des pages du site.

Bien renseigner les différentes balises pour un bon référencement naturel 

-la balise title c’est certainement ce que les robots analyserons parmi les premiers éléments de nos pages donc important d’y insérer des mots clés mais faire attention à leur pertinence par rapport au contenu de la page,

– la balise méta description c’est le résumé de la page qui sera affiché par les moteurs de recherche et lu par les internautes après le titre. Si son contenu est pertinent il facilitera l’envie de cliquer. Voir l’article sur : Optimiser la balise méta description d’une page 

– la balise méta « keyword »: elle n’est plu prise en compte par google, et visible par vos concurrents le choix est personnel sur cette balise.

– les balises titres H1, H2, H3 il en existe 6, ces balises servent à structurer les pages de vos sites attention à ne pas les utiliser pour définir la taille de vos titres. Ne pas mettre une balise H3 avant une H1 google risque de ne pas aimer! L’utilisation de ces balises servent également à renseigner des mots clés pertinent toujours pour un bon référencement naturel.Ci joint un lien pour analyser les balises de son site pour cela cliquer ici

– la balise alt: cette balise est utilisé pour renseigner les images utilisées dans les pages d’un site. Il est très important de renseigner cette balise pour nommer une image et utiliser des mots clés également cela optimise le référencement naturel et google aime les images autant que du texte. Il serait dommage de perdre des points!

Ne pas oublier d’inscrire son entreprise à google adresse c’est également une possibilité de prendre des points positifs pour son référencement naturel et d’être localisé par tous.

Faire évoluer le contenu de son site :

Les robots de google vont venir régulièrement sur le site s’il se rende compte que son contenu change régulièrement, donc dans la mesure du possible il est préférable de faire évoluer le contenu, par exemple par les articles du blog, il est préférable d’avoir une régularité dans la mise en ligne des articles cela peut permettre à google d’avoir des repères.

Articles intéressant à lire :

Trucs et astuce SEO 

Comment optimiser la visibilité d’un site web

En conclusion :

Le référencement naturel c’est gratuit mais cela demande un travail régulier pour obtenir des résultats, c’est un travail au quotidien. Ne vous découragez pas! Vous verrez c’est passionnant…

Les outils indispensables pour le webmarketing

Un webmarketeur sans outils c’est comme un bucheron sans sa scie ou un électricien sans tensiomètre! bref c’est juste impensable ! Un webmarketeur qui souhaite exercer réellement ses talents doit impérativement disposer de THE boite à outils performante avec le nécessaire pour répondre à toute situation !

Plusieurs articles circulent sur le net proposant divers outils. Ce que je propose c’est le nec-plus- ultra, les outils dispensés par plusieurs professeurs parmi les meilleurs spécialistes dans leurs domaines en webmarketing, le pur jus distillé durant 6 mois de formation à l’IAE de Toulouse !

Voici la liste – appelé à évoluer bien sûr- pour chaque branche de besoin ! Espérant qu’elle vous rendra d’innombrables services, bonne lecture 😉 !

Lire la suite

Créer des campagnes Adwords performantes : découvrez nos conseils

Campagnes-Adwords-efficaces-conseils

Comment créer une campagne Adwords pour un site web de vente de produits naturels ?

D’une façon générale, il est primordial de formuler ses objectifs avant de se lancer dans la création de vos campagnes Adwords :

  • Quel est votre objectif publicitaire ?
    Vous souhaitez obtenir des clics vers votre site ou des ventes ou demandes via votre site internet ?
  • Souhaitez-vous faire une campagne autour de votre marque pour la faire connaître ? Autour de vos produits pour les vendre ?
  • Quel budget consacrez-vous à la publicité traditionnelle et combien vous rapporte-t-elle ?
  • Quel budget souhaitez-vous accorder à vos campagnes Adwords ?

Lire la suite

Pourquoi améliorer le taux de transformation de son site internet

On a tendance à se focaliser sur les visites et le trafic de son site web, en oubliant de regarder le taux de transformation. Or, acquérir du trafic coute de plus en plus cher. L’entreprise Google se finance en frais publicitaires et met lentement le référencement gratuit au tapis.

Alors, si vous n’avez pas le budget pour acheter plus de trafic, regardez un peu du côté de votre taux de transformation.

Le taux de transformation se calcule en fonction d’objectifs, par rapport au nombre de visiteurs. Différents objectifs sont possibles : voici les principaux mais la liste n’est pas exhaustive.

– collecter des coordonnées dans un formulaire de contact

– recevoir un commentaire ou une inscription à la newsletter

enregistrer une commande, objectif final des boutiques en ligne

Ex.  Avoir un taux de transformation sur les commandes de 2%, signifie ainsi que deux visiteurs sur cent passent une commande sur votre boutique en ligne.

Un bon taux de transformation c’est quoi ?

Google publie certes un baromètre avec son partenaire Kantar Media Compete, mais tout ce que ce baromètre nous apprend, c’est finalement que les taux varient fortement d’un secteur à un autre. (On passe de 0,2% chez les tour opérateurs à 40% chez les grandes surfaces alimentaires).

Au delà du secteur d’activité, plein d’autres facteurs peuvent influencer un taux de transformation. En résumé, impossible de dire ce qu’est un bon taux de transformation.

Cela n’empêche pas de regarder ce qu’il se passe sur votre site et de réfléchir à comment améliorer l’existant.

La première étape est de se fixer des objectifs et de les signifier à Google Analytics.

Comme dit plus haut, l’objectif final d’un site e-commerce est d’avoir des commandes, mais il en existe d’autres.  (demande d’information produit, inscription à la Newsletter,..).

Simplifier, simplifier et simplifier

La clé de la réussite consiste à être aussi simple que possible. A ce propos, un article très intéressant a été publié par Unbounce dont le métier est de construire des landing pages. Intitulé Is Too Much Choice Killing Your Conversion Rates? (proposer trop de choix ne tue-t-il pas votre taux de transformation), l’article se base sur des études de cas précis et quantifié.

L’article mentionne notamment un test effectué dans un magasin par des chercheurs, appelé le test de la confiture. Le principe est de comparer le nombre de personnes qui achètent un pot de confiture après une dégustation. Dans le premier cas, les cobayes ont le choix entre 24 parfums et dans le deuxième, entre 6 parfums. Devinez ce qui arrive ?

Dans le premier cas, 3% des personnes ont acheté un pot, dans le deuxième 30%. C’est assez flagrant : plus il y en a, moins ça transforme.

Transposé sur internet, cela se traduit par le fait qu’il faut réduire au strict nécessaire les interventions de vos visiteurs pour qu’ils atteignent l’objectif. Prenons l’exemple du formulaire de contact. Vous avez besoin :

  1. de recevoir un message
  2. de pouvoir y répondre

De ce fait, seuls deux champs sont nécessaires. D’ailleurs, selon une autre étude citée par Unbounce, le fait de demander un numéro de téléphone dans un formulaire, peut faire chuter le taux de conversion de 52%.

Pour résumer

Rester simple, court et précis dans votre contenu et la navigation. Demandez uniquement le strict nécessaire à vos clients pour le traitement de leur requête, est sûrement le meilleur moyen d’améliorer votre taux de transformation.

Tiré de l’article publié par Mathilde Bohrman Ugal.