Archives pour la catégorie Publi-citée

Les publicités qui font le buzz sur le web

améliorer le quality score adwords

Améliorer le Quality Score Adwords en 5 étapes

Utilisée par d’innombrable sociétés, Google Adwords la régie publicitaire de Google permet d’être présent dans les résultats de recherche des internautes. Son Quality Score est finalement une note allant de 0 à 10 attribuée par la régie pour prioriser une annonce plutôt qu’une autre. Elle est indiquée pour chaque mot clé dans les campagnes Adwords et il est primordial d’améliorer le Quality Score Adwords.

Alors comment Google Adwords décide d’afficher mon annonce en premier, deuxième ou même dernier résultat dans la liste de recherche ? Et Comment avoir un bon quality score ?

Bien comprendre le Quality score

D’après les informations divulguées par Google, les critères principaux permettant de calculer ce score de qualité sont :

  • Le CTR (taux de clic) des annonces : c’est l’attractivité des annonces. Il est égal au nombre de clics divisé par le nombre d’impressions, divisé par 100.
  • La qualité des pages de destination : correspond à la pertinence des pages vers lesquelles les internautes sont renvoyés lorsqu’il cliquent sur l’annonce. Sont pris en compte : le taux de conversion, le taux de rebond.
  • L’historique du compte : correspond à la fiabilité du compte, plus votre compte est ancien plus Google sait qu’il peut vous faire confiance puisque vous avez déjà apporté des réponses aux requêtes des internautes.
  • La pertinence des mots clés : correspond à la pertinence des mots clés par rapport à la page de destination. La présence du mot clé tapé par l’internaute ayant généré l’affichage de l’annonce.

améliorer quality score adwords

Appliquer les 5 lois pour améliorer le Quality Score Adwords

Le classement des annonces se fait selon deux critères principaux : l’enchère maximale et le fameux quality score. Il est donc très important d’optimiser ce dernier pour être plus visible sans forcément augmenter son enchère.

Les critères les plus faciles à améliorer pour améliorer le quality score sont le CTR et la qualité des pages de destination. Voici donc quelques pistes d’optimisations pour avoir une meilleure note :

  1. Dès la conception de vos campagnes, pensez à bien les segmenter car plus vos campagnes AdWords seront segmentées en groupes d’annonces, plus le message de vos annonces pourra être pertinent par rapport à la page destination. Vous pourrez par exemple renvoyer les personnes tapant « chaussettes bleues » vers la page dédiée aux « chaussettes bleues ». Pour plus d’informations lisez le billet créez des campagnes Adwords performantes.
  2. Optimisez également vos pages de destinations, et vos URLs. Si le mot clé « chaussettes bleues » n’est pas présent écrivez un minimum de contenu sur le sujet.
  3. Utilisez les extensions AdWords : cela aura pour effet d’augmenter votre CTR car  vos annonces seront plus attractives grâce aux informations complémentaires affichées dans les liens annexes. Vous serez plus visible et donc plus susceptible d’obtenir des clics.
  4. Ajoutez des mots clés non pertinents dans les mots clés à exclure. Ces derniers font baisser votre taux de conversions et augmentent votre taux de rebonds. Les personnes cherchant des chaussettes en laine bleues que vous ne vendez pas repartiront directement ce qui n’est pas bon pour votre note.
  5. Grâce à un minimum d’historique, vous pourrez également ajouter des mots en exact grâce à l’analyse des termes de recherches ce qui augmentera probablement vos taux de conversions et la qualité de vos groupes d’annonce.

Vous avez désormais les clés en main pour avoir améliorer le Quality Score et arriver en haut des résultats de recherches de Google alors à vous de jouer !

Pour aller plus loin, consultez les conseils de Google sur le sujet .

Les mots clés les plus chers sur Google Adwords

Tout utilisateur de Google Adwords vous le dira : les mots clés sont toujours trop chers. Voici une information récréative pour nous consoler : le top 20 anglais des mots clés les plus chers en SEA (Search Engine Advertising).

20 mots les plus chers dans Google Adwords

Infographie sur les 20 mots clés les plus chers sur Google Adwords en 2012

Google Adwords, mots clés et SEA

Petit rappel rapide : ce dont je parle ici est lié au domaine du SEA, la publicité en ligne pour simplifier, et plus précisément celle proposée par Google sur son service Adwords.

Une page de résultats Google

Exemple de page de résultats Google

Google Adwords permet d’acheter des séquences de mots-clés qui, lorsqu’ils sont saisis par un internaute dans le moteur de recherche, déclenchent l’affichage d’annonces publicitaires (surlignées en jaune dans l’exemple ci-dessus) en tête et à gauche des résultats de recherche naturels. Si l’internaute clique sur l’un de ces liens, l’annonceur est débité du montant prévu.

La valeur d’achat de ces mots-clés dépend grossièrement de 2 facteurs :

  • la concurrence des autres annonceurs qui désirent être présents sur les mêmes occurrences
  • la qualité de vos annonces, qualité déterminée par le contenu, celui de la page ciblée et l’adéquation de l’ensemble avec les mot-clés choisis

Si de nombreux mots-clés ont une valeur comprises entre quelques dizaines de centimes et quelques Euros, certains domaines atteignent, comme nous allons le voir, des sommets. Et lorsque l’on sait que le coût est celui du clic, pas de la conversion, les coûts d’acquisition client peuvent parfois s’envoler.

Les 20 mots clés les plus chers sur Google Adwords

Le site WordStream a publié il y a quelques temps une infographie listant les vingt mots clés anglais les plus concurrencés et donc les plus chers chez Google Adwords. Voici la liste des 10 premiers  :

  1. Insurance (Assurance) 54,91 $
  2. Gaz, Electricity 54,62 $
  3. Attorney (Avocat) 47,07 $
  4. Mortgage (Prêt immobiliers ou hypothécaires) 47,12 $
  5. Claim (plainte, réclamation) 45,51 $
  6. Loans (Prêts) 44,28 $
  7. Lawyer (Juriste, Avocat) 42,51 $
  8. Conference call (Conférence téléphonique) 42,05$
  9. Recovery (recouvrement) 42,03 €
  10. Donate (Faire un don, contribution) 42,02$

Et les mots clés francophones les plus chers ? 

Je n’ai pas de liste avec classement fiable à vous fournir, mais je peux vous donner quelques tendances connues. Globalement les mots clés les plus chers sur Google Adwords France tournent autour de l’assurance, de la mutuelle et du crédit. Les prix les plus chers s’échelonnent entre 8 et 13€.
Mais il existe une catégorie de mots pour laquelle le CPC (coût par clic) est à la fois variable et complètement fou : les métiers liés aux « services d’urgence » tels que les serruriers ou les plombiers. Les prix peuvent aller jusqu’à 50 à 55 € pour « serrurier paris » ou pour « plombier paris« . Même en imaginant un taux de conversion fantastique de 25% à 50%, certains coûts d’acquisition client peuvent donc dépasser les 200 € ! Peut-être un début d’explication pour nos « amis de la capitale » du coût exorbitant de ces interventions.

Et nos mots-clés régionaux me demanderez vous… Et bien, pour les mêmes professions, les coûts maximum constatés sont d’environ 13 € pour Toulouse , de 1,40 € pour Albi et même de 0,70 € pour Tarbes. Devons-nous en déduire que nous perdons moins nos clés ou que nos fuites sont plus petites ? Ou encore que nos artisans sont plus raisonnables ? Il y a certainement un peu de tout cela…

Harlem Shake tu danseras, notoriété grandissante tu auras ?

Vous n’avez pas pu passer à côté du phénomène de ces dernières semaines, sauf si vous étiez sur une autre planète (et encore) : le Harlem Shake. Mais si, vous savez, ces courtes vidéos (30 secondes) où une personne déguisée effectue une danse bizarre et est ensuite rejointe par d’autres personnes également déguisées qui se remuent frénétiquement sur une musique qui est toujours la même.

Vous voyez maintenant ? En fait, tout a commencé ici.

Le commencement

Et ensuite ? Tout le monde s’y met : les militaires, les chaines de TV, les YouTubeurs, les agences de pub, les Simpsons. 10 000 répliques, 50 000 séquences et plus de 250 millions de vues sur YouTube et le tout en moins de 10 jours.

Bien évidemment, les marques se sont emparées de cette frénésie, certaines avec plus de réussite que d’autres. And the winner is …

Le Harlem Shake fruité d’Oasis

Le Harlem Shake secoué de Pepsi

Le Harlem Shake aérien de Red Bull

Bon, un Harlem Shake pourquoi pas, mais pour quoi faire me direz vous ? Tout simplement pour se faire remarquer, être jeune, être in, être cool, à la mode quoi. Concrètement l’effet sur les ventes est impossible à évaluer mais sans aucun doute ces marques qui auront su surfer (danser ?) sur la vague du Harlem Shake auront vu leur notoriété augmenter.

Pourtant, le Harlem Shake est loin de faire l’unanimité et d’autres marques en prennent le contre-pied. C’est le cas de Volkswagen Dubaï qui fait la promotion de sa Passat tout équipée :

L’anti Harlem Shake de Volkswagen Dubaï

Mais attention, tout comme ses confrères Lipbud ou Gangnam style, le Harlem Shake a une durée de vie limitée, et dans quelques mois, nous n’en n’entendrons plus parler. Alors Harlem Shakez maintenant ou n’Harlem Shakez pas !

Nilix