4 conseils pour bien démarrer sa carrière de consultant

demarrage carriere consultant
De part vos études et de vos stages, vous disposez déjà d’une base de connaissances et de compétences pour démarrer votre vie professionnelle. Toutefois, pour bien débuter une carrière de consultant en cabinet de conseil,  vous allez constater qu’il faudra acquérir des savoir-faire complémentaires et développer un savoir-être.

 

Misez sur vos capacités d’adaptation pour devenir un consultant

 

Le conseil est sans doute l’un des domaines qui permet de découvrir une grande diversité de fonctions, de secteurs d’activité et d’entreprises en peu de temps. Un consultant passe d’une mission à l’autre, d’un client à un autre, et même d’une équipe à une autre au sein d’un même cabinet ! Il faudra vous adapter rapidement pour maîtriser les problématiques de chaque client.

Allez à la rencontre des collaborateurs de votre client afin de comprendre leurs métiers et leurs difficultés. Le consultant doit entrer rapidement en action, connaître le fonctionnement de l’entreprise depuis l’intérieur permettra d’assimiler les codes et problématiques en lien avec la mission donnée.

Maîtrisez les outils

L’efficacité est de mise dans un cabinet de conseil. Vous devez produire des livrables, vous avez une durée de mission à respecter. Donc vous serez amené à utiliser de nombreux outils de travail de façon avancée : les fonctions avancées d’Excel, VBA, toutes les possibilités offertes par PowerPoint… Vous allez perfectionner vos présentations avec ces outils et apprendrez à résumer la situation et vos recommandations de façon claire et pertinente.

Voici quelques outils indispensables pour un consultant junior :

  • Outils de partage de documents : Google DRIVE, Microsoft SharePoint, DropBox,
  • Outils de messagerie instantanée : Skype for Business, Google Hangouts, Slack
  • Agendas partagés : Microsoft Outlook, Google Calendar
  • Outils de gestion des tâches : Trello
  • Outils de visioconférence : Join.me, Skype, GoToMeeting, Appear.in

Apprenez une nouvelle langue, parlez le consulting !

Oui vous avez appris l’anglais à l’école… Mais cela ne suffira pas ! Vous vous en rendrez vite compte en entendant parler de ”Bench ou benchmark”, “d’être staffé”, “CDC” (c’est-à-dire de Cahier des chares) ou encore “brown paper”. Dans les cabinets de consulting, on adore les anglicismes et les acronymes. Rassurez-vous, ils emploient une vingtaine de termes que vous intégrez vite.

 

Ne perdez pas une occasion d’apprendre

En évoluant aux côtés des consultants sénior et des managers des entreprises clientes, vous aurez l’occasion de voir des cadres expérimentés travailler. N’hésitez pas à assimiler leurs méthodes de travail, à intégrer leurs techniques. Et vous deviendrez en quelques mois un expert du problem solving !

 

A lire également sur ce blog : « Comment prospecter sur les réseaux sociaux professionnels« .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *