Chaîne YouTube d’entreprise : pourquoi et comment en tirer profit ?

La plateforme vidéos YouTube est devenue en quelques années seulement le second réseau social derrière Facebook et le deuxième moteur de recherche derrière Google au rang mondial. 90% des top annonceurs Monde disposent d’ailleurs de leur propre chaîne YouTube. Pourtant, la filiale de Google n’est pas l’apanage des stratégies marketing à gros budgets.
Découvrez pourquoi il convient d’intégrer YouTube à votre stratégie e-marketing, quelle que soit la taille de votre entreprise. Cerner toutes les opportunités business de YouTube en termes de visibilité, d’engagement et de fidélisation et identifiez quels en sont les prérequis.


Pourquoi créer une chaîne YouTube professionnelle ?

L’intérêt pour votre entreprise peut être multiple :

–          Démontrer votre expertise dans votre domaine au travers d’interviews, de conférences, d’informations à haute valeur ajoutée… et positionner vous comme un acteur infuent.
–          Créer de la notoriété et construire un bassin d’audience pour votre site internet ; vos vidéos sont un excellent moyen d’encourager vos visiteurs à consulter votre site internet.
–          Soigner votre image de marque à travers une stratégie éditoriale qui crée une relation de proximité avec votre cible ; dévoilez par exemple l’envers du décor de votre entreprise, susciter la sympathie, l’émotion chez votre communauté et devenez une « love brand ».
–          Promouvoir vos produits et services de manière créative et nourrir votre stratégie de lead nurtering : capter l’attention des internautes puis diriger les vers vos produits et inciter les à accéder à des étapes plus avancées de votre tunnel de conversion.
–          Donner du crédit à votre marque en diffusant des témoignages de clients satisfaits.
–          Améliorer votre référencement naturel ; plus une chaîne YouTube est active et populaire, plus elle dopera le classement dans les SERPs du site internet qui lui est rattaché.
–          Interagir avec vos clients ; ne l’oubliez pas :  YouTube est le deuxième réseau social mondial derrière Facebook.

La preuve par l’exemple au travers de 8 chaînes YouTube de grandes marques.


Comment émerger sur YouTube en B to B ?

Pour parvenir à augmenter sensiblement vos vues et vos abonnés, voici quelques recommandations.

Définir votre stratégie

Etablir une stratégie YouTube n’est pas différent de toute autre action marketing B to B. Avant d’envisager un quelconque déploiement, il est essentiel de définir son projet :

–          Identifiez votre cible : à qui va s’adresser votre chaîne YouTube d’entreprise ? Quels sont ses besoins ? ses habitudes ? ses attentes ? Ces questions vous permettront d’adapter vos contenus vidéos et de gagner en pertinence.
–          Formalisez vos objectifs : notoriété ? image de marque ? trafic web ?
–          Fixez un budget et identifiez les ressources techniques et humaines à mobiliser. Si la création d’une chaîne YouTube est en soi gratuite, il convient de bien anticiper les frais liés à son fonctionnement.
–          Définissez une ligne éditoriale et un calendrier de publication. Déterminez en amont : le ton des vidéos, le type de contenus et leurs formats afin de créer un ensemble cohérent et respecter le rythme de publication.

Allier authenticité et originalité

Une chaîne YouTube professionnelle est une vitrine de l’entreprise. Il est essentiel de respecter l’identité de la marque en étant fidèle à vos valeurs. Toutefois, YouTube est un formidable terrain de jeu pour adopter un style de communication original, en rupture avec votre communication traditionnelle. Trouvez le votre en consultant l’article suivant : Comment rendre votre marque inoubliable grâce au tone of voice ?

Maximiser la visibilité de vos publications

C’est au nombre de vues que vous mesurerez la réussite de vos contenus vidéos. Une donnée prise en compte par les algorithmes de Google et YouTube pour déterminer la pertinence de votre chaîne. Vous avez donc tout intérêt à leur donner le plus de résonnance possible.

–          Quel meilleur support de diffusion pour vos publications B to B que votre site internet ? Qu’il s’agisse d’un site vitrine, e-commerce ou d’un blog, votre site peut fièrement diffuser vos contenus vidéos. Vous pouvez même synchroniser votre site internet avec votre chaîne YouTube en ajoutant un flux YouTube à votre site. A minima : arborer le macaron YouTube aux côtés de ceux de vos réseaux sociaux.
–          Votre newsletter : un email contenant une vidéo affiche des taux de lecture, d’ouverture et de conversion jusqu’à cinq fois supérieurs à ceux des campagnes emailing classiques qui ne contiennent que du texte.
–          Vos réseaux sociaux : partagez massivement vos vidéos avec vos abonnés sur l’ensemble de vos comptes pour accroître le nombre de vues et maximiser les niveaux d’engagement.
–          Les signatures mails de vos collaborateurs internes sont un formidable levier de communication.
–          Passer au niveau supérieur et investissez dans la publicité sur YouTube : bannières, pré-roll, YouTube Ads… les possibilités sont multiples.

Soigner votre référencement

A la différence des algorithmes de Google, ceux de YouTube se basent sur des éléments annexes à la vidéo :

–          Un profil complet : rédiger une description détaillée de votre chaîne en précisant qui vous êtes et quels sont vos contenus.
–          Un nom de fichier incluant votre mot-clé cible.
–          Un titre de moins de 60 caractères, cohérent et incitatif, qui véhicule le bénéfice que pourrait retirer l’internaute en visionnant la vidéo.
–          Une description d’au minimum 100 mots mentionnant les mots-clés correspondants aux termes pouvant être recherchés par votre cible mais surtout un texte qui suscite l’intérêt et incite au visionnage.
–          Une durée de 5 minutes minimum.
–          Des tags pertinents, de l‘ordre de 4 ou 5, pour décrire vos vidéos au travers de vos mots-clés et des termes de recherche connexes. Ces étiquettes serviront également à faire apparaître votre vidéo dans le section « vidéos suggérées ».

L’optimisation SEO de vos vidéos aura également comme effet l’optimisation de votre SEO Google Vidéos, via la recherche universelle.

 Analyser, optimiser, recommencer !

Dernier conseil : en marketing, point de salut sans datas, suivez vos performances grâce à l’outil YouTube Analytics. L’analyse de vos statistiques vous permettra d’adapter votre stratégie. Comparez vos vidéos entre elles : si une vidéo performe mieux qu’une autre, demandez-vous pourquoi. Vous en déduirez ce qui plaît le plus à votre communauté. 

Faire sa campagne publicitaire sur Linkedin

Vous vous êtes enfin décidé à vous lancer dans le SEA (Search Engine Advertising) et plus particulièrement sur Linkedin Ads. Cet article a pour objectif de vous guider, pour piloter votre première campagne publicitaire en toute réussite !

Résultat de recherche d'images pour "linkedin ads"

I- En théorie

1) L’intérêt de Linkedin Ads

Est-ce le réseau social pertinent pour moi ?

Suivez la liste, si l’un ou plusieurs des critères vous correspond, vous êtes sur le bon canal :

  • Vous cherchez à recruter des talents
  • Vous êtes une société en BtoC ou BtoB et vous souhaitez toucher une audience qualifiée de cadres, managers, directeurs/trices, chef(fe)s d’entreprise ou des étudiants aux portes du marché du travail
  • Vous souhaitez vous positionner en influenceur de votre secteur en proposant des contenus à haute valeur ajoutée (livres blancs, informations marchés, webinars, articles etc.)
  • Vous souhaitez développer votre marché BtoB

2) Est-ce que je suis prêt ?

Vous pouvez utiliser Linkedin Ads de manière ponctuelle. Cependant, il est préférable d’intégrer Linkedin Ads à une stratégie globale et êtes prêt à mener des campagnes sur le moyen / long terme pour évaluer les bénéfices (ou non) réels de ce levier et de votre message. C’est en testant, en comprenant votre marché et en étant réactif que vous saurez faire la différence par rapport à vos concurrents.

Les secrets d’une bonne préparation :

  • Réfléchir au positionnement de Linkedin Ads dans sa stratégie digitale : est-ce que j’utilise Linkedin Ads pour de l’acquisition, de la conversion ou de la fidélisation ?

Une fois le positionnement défini, clarifiez vos objectifs (objectif de notoriété ou de génération de leads ?), évaluez le temps dont vous disposez ainsi que vos ressources pour ne pas vous laissez déborder.

  • Définir vos KPI : pas de visibilité sur vos campagnes sans mesure des indicateurs de performances. En voici quelques exemples : pour du branding vous pouvez choisir de suivre l’évolution du nombre d’impressions, pour la génération de leads le nombre de conversions effectifs.

Analysez vos KPI dans un laps de temps donné. Après plusieurs campagnes, vous serez capables de comparer vos performances et de définir vos critères de réussite. En bref, il s’agit de s’améliorer continuellement en apprenant à se connaitre et à connaitre son environnement.

  • Enfin, Linkedin Ads ne constitue pas une promesse en soi. Pour mener une campagne réussie, encore faut-il avoir un contenu organique de qualité. Comment ? En restant simple et concis dans sa promesse, en ne surchargeant pas sa bannière. Votre but : être lisible et sexy en un coup d’œil. Si votre objectif est la génération de lead, n’oubliez pas de glisser un bouton call to action visible.

En résumé : pensez à ne pas trop surcharger et respectez le format 1200*627 ! Si vous n’êtes pas inspirer, pensez à faire un zoning pour ne pas oublier les éléments essentiels.

Voici ci-dessous un exemple :

Résultat de recherche d'images pour "live webinar linkedin"

3) Pourquoi investir dans de la publicité sur Linkedin ?

  • Pour booster sa visibilité. Il faut garder à l’esprit le business model des réseaux sociaux et ne pas oublier que les Ads sont un modèle rémunérateur pour ces plateformes. Aucun réseau social ne vous délivrera une visibilité optimale sans payer. Si vous ne le faites pas, vos concurrents eux, le feront.
  • Pour étendre ses possibilités de génération de leads en élargissant son périmètre. Avec le digital, vous ne vous limitez plus au monde physique et pouvez atteindre des prospects jusqu’alors intouchable.

Après la théorie, passons maintenant à la pratique.

II- En pratique

Vous vous êtes créé un compte Linkedin Campaign Manager qui lie votre profil personnel au compte Ads de votre page entreprise. Une fois cette formalité passée, il est temps de mettre la main à la pâte ! Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes :

1- Définir ses objectifs

Depuis février 2019, Linkedin Ads propose une interface commençant d’abord par la définition de vos objectifs.

Il s’agit pour vous de choisir si vous souhaitez :

  • Développer votre notoriété
  • Evaluer votre communauté
  • Convertir en générant des leads

Résultat de recherche d'images pour "Linkedin Campaign Manager nouvelle interface"

2- Cibler son audience

Le ciblage est une étape cruciale pour votre campagne pour sa partie stratégique mais aussi pour la définition de votre budget. Plus votre audience est sollicitée et plus les enchères augmentent.

Linkedin vous conseille de ne remplir que 2-3 critères pour laisser une marche de manœuvre qui sera ensuite affiner au fur et à mesure de la campagne. La localisation est l’un des critères essentiel à remplir.

Voici ci-dessous un tableau pour vous repérer :

Catégorie Critère Détails Conseil
Obligatoire Location Il s’agit de la localisation indiquée sur le profil corrélé à l’adresse IP. La localisation est le seul critère obligatoire. Il est conseillé de rajouter 2 critères en plus dans son ciblage, mais pas plus.
Experience Job function Apparait par catégorie
Job title
Job seniority Intéressant pour cibler les décideurs, comme par exemple les Owner / Partner / CXO / VP / Director / Manager / Senior
Years or experience
Company Company Name Il est possible de cibler jusqu’à 100 entreprises différentes.
Company Industry Une organisation peut avoir plusieurs industries mais ici on ne référence que la principale. Intéressant d’utiliser ce critère quand on a une offre applicable à tout une industrie
Company size Intéressant pour les exclusions.
Education Schools Bien par exemple si on recherche des alumni d’une école
Degrees Warning : Pas toujours rempli par les utilisateurs. Intéressant par ex. pour une entreprise qui cherche à cibler des personnes souhaitant reprendre leurs études.
Fields of study
Professional interests Skills
Groups
Identity Age Estimation de l’âge par rapport à la première date de remise des diplômes. A éviter car ce n’est pas tout le monde qui indique son diplôme. Cet indicateur peut être remplacé par les années d’expérience.

Intéressant pour les exclusions.

Gender Basé sur le prénom donné sur Linkedin. A éviter car réduit l’audience. Il est préférable de se baser sur des critères professionnels.

3- Choisir son budget et sa programmation

Voici un rappel de vocabulaire pour choisir la manière dont vous souhaiteriez être facturé.

  • CPM: Coût par mille (payer pour mille impressions). Payez par mille est optimale pour la notoriété.
  • CPC: coût par clic. Le coût par clic se fait dans l’objectif d’acquérir des leads.

En conclusion

Que vous meniez votre campagne sur Linkedin ou sur d’autres réseaux sociaux, il s’agit pour vous d’avoir une réflexion en amont en définissant clairement vos objectifs et la manière dont vous intégrerez cette action à votre stratégie globale.

Il est question aussi de générer du contenu de qualité et de toucher une audience qui sera suffisamment réactive à votre contenu. En somme, il s’agira de réfléchir à la psychologie de vos prospects pour comprendre ce qui les intéresse, et de fait se présenter à eux au bon moment, au bon endroit.

réussite accord bras bosse Entreprise courage collaboration collègues la communication connexion la coopération traiter appareil numérique diverse poing Coup de poing cinq copains relation amicale groupe mains Aidez-moi homme réunion téléphone portable réseau carnet Bureau les partenaires Partenariat gens Puissance puissance cinq Commencez Succès soutien équipe construction d'équipe travail en équipe La technologie unité unité sans fil fils femme table en bois travail lieu de travail Espace de travail produit meubles emploi bureau table sol marque

Bon courage !

6 conseils pour optimiser vos campagnes google ads

La publicité sur Google : 6 conseils simples pour réussir sur Google Ads

Créer et mettre en ligne une campagne publicitaire sur Google Ads : tout le monde en est capable. Cependant, si vous attendez que vos campagnes performent sans rien faire, cela peut vite vous coûter très cher. Voici donc nos 6 conseils simples pour réussir avec Google Ads.

1 – Etudier son marché

Connaître son marché peut paraître simple, mais connaître parfaitement son marché vous permettra d’avoir une idée lucide sur vos objectifs et d’y allouer le budget nécessaire.

La connaissance des modes de fonctionnement de vos concurrents est également essentielle, Comment rédigent-ils leurs annonces ? Quels mots clés utilisent-ils ? Ou même simplement : font-ils de la pub sur Google ? Toutes ces informations vont vous permettre de faire une publicité efficace et de déterminer vos avantages concurrentiels.

Enfin, la bonne connaissance de votre cible est impérative. On parle dans ce premier conseil de fondamentaux mais qui ne sont très souvent négligés. Vos produits n’intéressent pas tout le monde, il est important donc de définir précisément vos cibles et quels sont leurs usages (l’utilisation des personas ou encore de user journey est fortement recommandé afin de définir votre client goal).

2 – Bien structurer son compte

Ce conseil ne vous servira pas uniquement pour Adwords, mais sachez que l’organisation de votre compte vous fera gagner un temps précieux que vous pourrez pleinement investir dans l’optimisation de vos annonces.

Une structure claire vous permettra d’avoir une vision globale de vos performances. Ainsi, vous aurez une vision plus claire pour comparer vos campagnes, identifier les failles de ces dernières plus facilement, de tester, suspendre ou conserver des groupes d’annonces, mots clés ou annonces en fonction de leurs performances.

Astuces :

  • Suivez l’organisation de votre site internet en partant des vos produits et gamme de produits : votre compte Google Ads doit être le miroir de l’arborescence de votre site web.
  • Ne mélangez pas vos produits ou thématiques dans une même campagne.
  • Ne laissez jamais vos groupes d’annonces avec une seule annonce : avoir au moins deux annonces permet de faire voir laquelle fonctionne le mieux et de tester des wording différents.
  • Assurez-vous que les mots clés choisis soient en lien direct avec les produits vendus, présent dans le wording de vos annonces et que votre landing page soit en parfaite adéquation avec votre annonce (la qualité de la page de destination influe sur la qualité de votre annonce).

Exemple de structure de compte Google Ads

3 – Optimiser son budget

Il n’est jamais bien simple de savoir quel budget attribué à une campagne Google Ads. Le plus important est d’être en mesure de contrôler ses performances et en particulier son ROI (une campagne non rentable est une mauvaise campagne, pas de surprise). Pour vous aider à fixer un budget, ayez conscience du coût par clic moyen des mots clés que vous ciblez, la concurrence sur ces mots et le volume de recherche attendu afin de calculer au plus juste vos gains. Dernier conseil, capitaliser sur les produits top des ventes de votre site !

Par optimisation, entendez aussi que vous ne devez pas payer pour des clics inutiles : faites attention à bien exclure les mots ou expressions qui ne vous rapportent aucun client (exemple : si vous êtes l’opérateur Orange, ls clients cherchant à acheter une orange ne vous intéressent pas). Ainsi vous améliorerez vos taux de clics puisque que vos annonces correspondront parfaitement aux attentes de vos consommateurs, et vous ne dépensez pas de budget inutilement.

Ainsi, n’hésitez donc pas à suspendre ou supprimer les annonces avec le taux de clics le plus faible et comprendre ce qui n’a pas performé et en créer de plus performantes.

En mettant en concurrence vos annonces sous forme d’un A/B test, vous pouvez ainsi les optimiser et rendre vos campagnes plus performantes.

4 – Bien choisir son réseau

Vous savez maintenant comment vous y prendre pour bien optimiser votre budget et donc maximiser vos ventes. Encore faut-il avoir fait le bon choix de campagnes. Certains le savent peut être déjà : il existe plusieurs type de « campagnes » disponibles sur Google Ads. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un listing des principaux types de campagnes et leurs avantages pour vous aider à faire les bons choix.

Il faut savoir que Google Ads vous donne accès à deux “réseaux” :

Le search (ou réseau de recherche Google)

Faire de la publicité sur le réseau vous permet de proposer des annonces textuelles aux internautes parmi les résultats s’affichant suite à leur requête